Qui
sommes-nous ?

Notre démarche

Notre démarche est une démarche d’exigence. Les objectifs de résultats, au-dessus des pratiques du marché, résultent d’une analyse rigoureuse, d’une implication commerciale forte et d’une grande sélectivité.

En moyenne, moins de 5% des dossiers étudiés sont retenus et acquis.

Notre équipe pluridisciplinaire offre un large éventail de compétences complémentaires. Nos collaborateurs ont jusqu’à 20 ans d’expérience dans leur domaine d’expertise. Nous assumons les fonctions d’analyse financière, de pilotage des investissements, de vente, de gestion locative et de maintenance technique.

Le fondateur

Le fondateur, Jean-Marc Dame, est l’investisseur majoritaire du fonds REAM.

Entrepreneur dans l’âme, Jean-Marc Dame a créé, développé et revendu à de grands groupes internationaux plusieurs cabinets de conseil spécialisés dans le secteur financier. Passionné d’immobilier, Jean-Marc Dame était l’associé gérant de Trimmo, société belge de développement de projets de réhabilitation de bâtiments résidentiels, et de gestion d’un portefeuille locatif diversifié – retail de proximité, résidentiel, semi-industriel. Convaincu de la nécessité d’adapter l’offre à des contextes de vie et de travail en pleines mutations, il a également cofondé Silversquare, le pionnier du coworking (racheté en 2018 par Befimmo).

Il fonde REAM en 2015 avec l’ambition de mettre ses connaissances du marché financier luxembourgeois et sa passion de l’immobilier au service de l’investissement.

LE MOT DU GESTIONNAIRE

Nous sommes fiers d’annoncer que le fonds REAM EU Balanced Real Estate a réalisé, pour son premier exercice, une performance de 5,49%. Dans un contexte 2018 où les marchés financiers ont subi de lourdes pertes, cette performance permet de rappeler l’importance de la diversification en matière de placement ainsi que la stabilité des performances d’un portefeuille immobilier.

Nous sommes satisfaits de nos performances, compte tenu du fait qu’en première année d’exploitation ce type de fonds génère des frais importants et que l’équilibre entre portefeuille locatif et projets de promotion prend du temps à se mettre en place. Considérant certaines zones comme surévaluées, nous nous assurons d’une marge de sécurité à l’achat en resserrant nos critères de sélection et nos estimations de valorisation. Nous analysons beaucoup de dossiers et n’investissons que dans très peu d’entre eux, moins de 5% des dossiers entrants.

Nous tenons à souligner que notre stratégie n’est pas spéculative: la performance du fonds est essentiellement due aux revenus locatifs (98% de taux de remplissage) ainsi qu’à la performance des projets de promotion vendus, et non à une correction à la hausse de la valeur des actifs.

Nous pensons que 2019 sera également une bonne année pour l’immobilier dans un contexte où les taux d’intérêt devraient rester bas. Mais nous surveillerons tout particulièrement l’évolution du taux de chômage, des salaires et des revenus disponibles, critères principaux, selon nous, d’appréciation 4 de la valeur du marché immobilier.